ROSTAING, la main, un bien précieux à protéger

ROSTAING, la main, un bien précieux à protéger

En France, les accidents de la main atteignent des proportions alarmantes. Selon l’Institut européen de la main, les traumatismes de la main et du poignet toucheraient plus de 2,1 millions de personnes par an. Cette estimation nationale tirée du Livre blanc de la chirurgie de la main, se répartit ainsi : 1 999 393 accidents de la vie courante (dont font partie les activités de jardinage et de bricolage), 129 000 accidents du travail/trajet et 14 000 accidents de la voie publique. La main, partie du corps la plus exposée, court des dangers permanents d’ordre mécanique, chimique, thermique, électrique… Dans de nombreux cas, les séquelles sont irréversibles, voire invalidantes : coupures profondes, écrasement, amputation, brûlures… Ainsi, 1,6 % des accidents de la main entraînent une incapacité physique, soit 21 personnes touchées par jour.

Un grave problème de société

ROSTAING, la main, un bien précieux à protéger

Ce coût humain élevé a également des répercussions importantes sur l’économie. Les dernières statistiques de l’Assurance maladie et de Carsat Centre indiquent que 27 % des accidents professionnels de la main donnent lieu à un arrêt de travail, soit plus de 124 000 par an. Cela implique un coût direct moyen de 3 000 euros par accident de la main, et un coût indirect de 12 000 euros, soit une perte globale annuelle de près de 1,9 milliard d’euros.

Rostaing, la première entreprise française spécialisée, porte sur une prévention des risques maximale au moyen de gants de protection dignes de cette grande cause à défendre : la main. Afin de concevoir des solutions parfaitement adaptées au terrain tout en faisant évoluer l’offre, les équipes Recherche et Développement de l’entreprise s’appuient sur le Retour d’expérience des utilisateurs-spécialistes.

Qui ne travaille pas avec ses mains …

gants speciaux

Gants anti-coupures

La main fabrique et manipule des objets, écrit, crée, intervient dans des opérations dangereuses… et présente une extrême vulnérabilité. En France, sur l’ensemble des accidents corporels soignés aux urgences, ceux de la main arrivent en tête. Se protéger est donc essentiel. Rostaing se positionne comme l’expert français de la protection de la main et fait évoluer en permanence des gammes de gants techniques, qui préservent les mains et la dextérité des utilisateurs, y compris dans les situations les plus exposées aux risques. Le fabricant s’adresse aussi aux personnes accidentées de la main en leur proposant des gants sur mesure

Anti-coupure, anti-chaleur, anti-choc… chaque gamme de gants Rostaing répond à des besoins de protections spécifiques, liés à un métier ou une activité. Avec plus de 15 millions d’utilisateurs au quotidien à travers le monde, le spécialiste équipe des domaines aussi diverses que le bâtiment, la métallurgie, l’armée, les pompiers, l’industrie chimique, l’horticulture, le paysage… ainsi que le secteur des loisirs (jardinage et bricolage) qui est aujourd’hui le plus actif. Ainsi, un même modèle de gants, doté de spécificités techniques polyvalentes, peut être utilisé pour différentes tâches.

Rostaing : Des gants spéciaux pour mains accidentées ou handicapées

Des gants spéciaux pour mains accidentées

Rostaing fabrique également des gants sur mesure pour les personnes dont la main a été accidentée et qui conserve des séquelles invalidantes. La vocation protectrice d’un modèle sur mesure repose sur une ergonomie particulière qui doit permettre à l’utilisateur de garder son emploi sur son poste de travail. Les mains sensibles aux matières allergènes sont également prises en compte.

Le département Recherche et Développement de l’industriel apporte, par ce service, une réponse innovante qui aide de nombreux utilisateurs en situation de handicap à retrouver leur efficience dans leur activité professionnelle ou dans la pratique de leurs loisirs.

Tous les gants sur mesure sont de fabrication française. Ils peuvent être financés, tout ou partie, par l’Agefiph*, sous certaines conditions : présenter une prescription de la médecine du travail, et se faire reconnaître comme travailleur handicapé dans le secteur privé.

* Au service des personnes handicapées et des entreprises privées, la mission de l’Agefiph est de favoriser l’insertion, le maintien et l’évolution professionnelle des personnes handicapées dans les entreprises du secteur privé

 

BUNRATTY le troisième œil des conducteurs

SITE WEB ROSTAING

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

SUIVEZ-NOUS SUR FACEBOOK